Le site Haïti Philanthropie est un espace dédié aux acteurs et aux enjeux du mécénat et de la philanthropie en Haïti et plus largement au mécénat et à la philanthropie des pays du sud. C’est de l’observation et des échanges entre nos pratiques et des contributions entre nos pays que peut se développer la vision d’une philanthropie qui nous ressemble et nous rassemble.

Les Rencontres 2013

700-demi

Les Rencontres du Mécénat Culturel  > 23/24 octobre 2013

Hôtel Montana > Port-au-Prince, Haïti

La culture peut être considérée comme l’ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l’être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances. UNESCO

Confronté à des disparités et des éclatements sociaux importants, qui se sont renforcés depuis le séisme du 12 janvier 2010, Haïti a bénéficié d’une forte mobilisation financière et matérielle de la Communauté International et des ONG pour répondre aux situations d’urgence mais penser également la reconstruction, voir la refondation d’un système. Cependant, dans ce contexte, qu’elle soit liée aux arts vivants, au patrimoine bâti ou immatériel, la culture est demeurée le parent pauvre de l’aide, alors que dans le même temps, elle connaissait un écho retentissant hors des frontières du pays.

Ces Rencontres du mécénat culturel sont nées  de ce constat mais aussi du souhait de mettre en lumière et de réfléchir à l’implication de celles et ceux qui localement contribuent à faire exister la culture au delà des circonstances exceptionnelles, et sont impliqués dans la durée, auprès des acteurs de la société civile.

Cette implication mal connue des mécènes haïtiens existe pourtant et leur action s’inscrit dans un phénomène mondial actuel qui voit la philanthropie des particuliers et des entreprises se développer, à mesure que les moyens alloués à la culture par les Etats  ne cessent de diminuer, ou se trouvent bien en deçà des besoins réels, comme dans le cas d’Haïti. L’intervention des mécènes n’est pas qu’une question financière. Si celle-ci contribue à améliorer l’image externe, elle renforce aussi la cohésion interne au sein de l’entreprise. Elle favorise l’attractivité d’un territoire en y soutenant des opérations appréciées du public et plus largement, répond aux besoins du secteur culturel.

Sans qu’il soit question de le substituer aux pouvoirs publics, le mécénat a certainement un rôle à jouer, en appuyant la société là où l’Etat manque de moyens, et cela dans un esprit de collaboration. Car il n’y a pas de culture sans un soutien organisé, associant les pouvoirs publics et les contributeurs privés, cela au bénéfice premier de l’intérêt général.

Par ailleurs, cette mobilisation revêt également une grande signification sur un plan symbolique. Geste fort d’une autonomie voulue vis à vis de l’aide étrangère, trop souvent perçue comme une entrave à la souveraineté, cette implication des mécènes témoigne aussi d’un engagement et d’une prise de conscience face aux attentes de la société auxquels ces contributeurs se sentent en mesure de répondre.

Ces deux jours permettront d’échanger avec des spécialistes du mécénat et de la philanthropie, des représentants de l’Etat, et des chefs d’entreprises impliqués dans une démarche proactive de soutien aux actions culturelles d’intérêt général. Ils offriront la possibilité d’imaginer le chemin et les outils qui mèneront au développement du mécénat culturel en Haïti.

Accéder au programme des deux jours